Immobilier

L’immobilier ou la pierre est un placement essentiel car il répond au premier besoin d’un épargnant soit celui de se loger. Mais en période de crise il faut être prudent dans le choix de son investissement, soit acheter un bien en fonction de ses besoins. Le bien immobilier peut répondre à plusieurs alternatives en cas de crise durable, si il arrivait par exemple que les prix stagnent ou qu’ils baissent, vous pouvez arbitrer et envisager à défaut d’une vente une location.

Le bien immobilier n’est pas vraiment un actif financier bien que souvent assimilé à ce type de produit, il a l’avantage de toujours s’évaluer en fonction du pouvoir d’achat à l’instant T. Ceci pour dire qu’en cas de crise majeure comme la Grande Dépression de 1929, un bien loué, si bien sûr vous êtes payés, vous rapportera toujours le minimum nécessaire qui correspondra au niveau de vie à ce moment là. En revanche pour spéculer sur sa valeur propre c’est plus délicat car très dépendant des politiques économiques des dirigeants. Les taux de crédit actuels, qui sont bas, permettent un maintient des prix forts surtout dans la capitale ou la demande reste forte. Actuellement cette baisse de taux a redonné du pouvoir d’achat aux acquéreurs et on voit poindre une hausse de prix même si elle est encore timide.

Les aides de l’état en matière d’investissement immobilier neuf se sont réduite depuis plusieurs années, bien qu’il y ait eu une prise de conscience des politiques ces derniers mois mais par manque de moyen ou d’ambition leurs impacts ne se sont fait ressentir que dans le neuf.

L’année 2016 devrait être marquée par une hausse des transactions, car si les taux restent à ce niveau ou baissent encore les prix risquent de d’augmenter comme nous avons pu le constater dans notre dernière analyse sur Redressement des prix de l’immobilier, c’est le moment.

Quoiqu’il en soit pour diminuer le coût de votre investissement ou de vos ventes optez pour les annonces gratuites de l’immobilier. Idem pour le crédit immobilier faites appel au courtier en crédit gratuit et évitez les frais de dossier, lorsque vous achetez un bien n’oubliez pas que vous n’êtes pas obligé de prendre l’assurance de la banque mais vous pouvez opter pour une délégation d’assurance ce qui peut réduire le coût de l’assurance d’au moins 50%.