Les taux sont actuellement et historiquement à des niveaux jamais atteint il sera difficile de faire plus bas, mis à part la généralisation des taux négatifs mais est-ce bien raisonnable ?

Ce qu’il faut bien comprendre c’est que quand un investisseur préfère voir son capital rémunéré négativement au lieu de laisser le cash sur un compte bancaire c’est qu’il n’a pas confiance dans sa banque ou dit autrement c’est qu’il a plus confiance dans sont placement  à perte plutôt qu’en sa banque. Cela revient également à dire que cet investisseur préfère payer une sorte d’assurance, le taux négatif, en pensant que son capital sera plus protégé par rapport au dépôt en banque.

Ce qui peut paraître inquiétant dans cette affaire c’est l’arbitrage entre un taux négatif et un dépôt bancaire. Que doit-on en penser ?

Dans un premier temps on peut en conclure que la confiance dans le système bancaire s’est effritée mais est-ce pour cela qu’il y a risque de faillite comme à Chypre au point où l’argent des déposant a servi à combler les pertes ?

Les faits ont tendance a répondre par l’affirmative, une récente faillite en Autriche et une autre au Portugal ou les banques en questions ont du être reprises ou recapitalisées en urgence ne viennent pas rassurer les déposants. Il y a également un silence dans les grands médias sur ces affaires qui laisse la porte ouverte à toutes les interprétations.

Pour ceux qui ont besoin de se faire financer avec un un crédit consommation par exemple c’est une excellente nouvelle mais pour ceux qui souhaitent épargner pour leur retraite ce n’est pas bon même si l’indice des prix à la consommation est très bas. D’ailleurs le faible indice des prix est-ce ce que ressentent réellement les épargnants quand ils vont faire leurs courses au supermarché ? Rien n’est moins certain au regard des réactions de la majorité des personnes autour de nous.

Ce qu’il faut comprendre ici c’est que cette politique des taux bas est mise en place pour vous inciter en tant que consommateur à consommer: Pourquoi laisser de l’argent sur un compte bancaire qui ne rapporte rien, pourquoi ne pas le dépenser… ce mécanisme a très bien fonctionné pendant des années mais aujourd’hui il se heurte à un problème de confiance du dit consommateur qui préfère garder son pécule pour des jours meilleurs. Tant que le chômage restera au niveau actuel c’est à dire relativement élevé il sera difficile de faire revenir la confiance.

Je pense que contrairement aux crises précédentes nous sommes face à une crise de confiance sans précédent, une crise qui sera longue car c’est le système qui arrive à ses limites tant économiques que politiques et cette crise ne se résoudra peut-être pas d’une coup de baguette magique. Dans ce contexte une hausse des taux de la part des banques centrales me semble peu probable hormis peut-être un rebond à court terme pour justement essayer de relancer cette confiance. A suivre…

Please follow and like us:

Article intéressant? Faite passer l'info :)