Après avoir annoncé une période de normalisation des taux , la réserve fédérale américaine semble caler si l’on en croit les prévisions basée sur les contrats futures. De nombreux observateurs de la planète finance s’accordent à dire que les hausses de taux voulues par la Fed vont ralentir. C’est d’ailleurs ce qu’annonce le graphique ci-dessous.

Prévision des taux d'intérêts pour le 20 septembre 2017

Le verdict est sans appel ce sera statistiquement la stabilité des taux Fed à court terme contrairement aux prévisions initiales des spécialistes mais en phase avec nos prévisions de taux du premier semestre 2017.

Du coté de la Zone Euro, cela se résume au discours du 7 septembre du président de la Banque Centrale Européenne, « plus de croissance et moins d’inflation », c’est à dire un status quo identique à celui outre atlantique. Comment cela pourrait-il en être autrement dans une économie mondialisée.

A plus long terme le marché reste hésitant entre une hausse et le status quo comme l’indique le graphique ci-dessous, mais le status quo reste majoritaire.

Prévision taux Fed pour décembre 2017

Tout ceci est logique, l’économie dans le contexte actuel où la reprise reste fragile ne supporterait pas des hausses de taux trop rapides, dans le cas contraire cela pourrait engendrer une nouvelle crise et le niveau actuel des taux ne permettrait aucune marge de manœuvre aux principales banques centrales pour relancer classiquement l’économie.

Pour conclure en ce qui concerne les taux des crédits immobiliers par exemple il ne faut pas s’attendre de hausse spectaculaire de taux d’ici la fin de l’année, la hausse actuelle n’étant qu’un rattrapage des hausses passées non intégrées dans les taux immobiliers actuels. En effet les hausse passées sur les 12 mois passés n’ont pas réellement été prises en compte par les banques et les organismes de financement, certainement pour des raisons de politique commerciale, mais en fin d’année les banques ayant rempli leurs objectifs peuvent se permettre de remettre leurs taux en phase avec le marché. Vous trouverez un barème des meilleurs taux immobiliers chez notre partenaire mon credit moins cher .com.

L’autre conséquent directe de ce status quo ce sera certainement pour l’instant la poursuite de la hausse des prix de l’immobilier, logiquement en phase avec la reprise actuelle et des taux toujours bas.

Please follow and like us:

Article intéressant? Faite passer l'info :)